Trouble cognitif léger : du concept au traitement

Trouble cognitif léger : du concept au traitement

J.-M. Annoni, R. Goldstein, A. Schnider, F. Assal

Le trouble cognitif léger ou mild cognitive impairment (MCI) se situe cliniquement entre le
vieillissement normal et la démence. On distingue le MCI « amnésique », souvent considéré comme
la forme prodromique de la maladie d’Alzheimer, le MCI « domaine unique non amnésique » (le
plus souvent dysexécutif) et le MCI « domaines multiples ». Les taux de conversion vers la démence
divergent entre les études, en raison de la défi nition complexe du MCI et des critères le définissant, de son hétérogénéité étiologique ainsi que des populations étudiées (cliniques spécialisées
ou populations d’âgés). Les approches thérapeutiques spécifiques sont encore peu convaincantes.
Les médicaments neuroprotecteurs et cholinomimétiques n’ont pas ou peu montré de réelle efficacité clinique. La prévention des facteurs de risque vasculaire, la diététique, la réduction de consommation d’alcool, l’entrainement cognitif et le traitement des troubles de l’humeur sont actuellement les moyens les plus utiles dont les praticiens disposent.

 

Suite de l’article 

partager cet article